Toggle Chercher

  1. Home
  2. ...
  3. Notre histoire
  4. 1940 - 1949 : Pleins feux sur les besoins locaux

1940 - 1949 : Pleins feux sur les besoins locaux

Pendant la guerre, Unilever est divisée, avec des entreprises sur les territoires allemands et japonais occupés n’ayant plus aucun contact avec Londres et Rotterdam.

Garçons faisant la queue devant les salles de lavage Lifebuoy dans les années 1940

Ceci mène au développement d’une structure d’entreprise dans laquelle les entreprises locales d’Unilever agissent de manière presque totalement indépendante et se concentrent sur les besoins des marchés locaux.

Après la guerre les intérêts d’Unilever en Europe de l’Ouest sont perdus avec la nationalisation et le contrôle exercé par l’Union Soviétique. Le marché chinois est également touché.

Toutefois, pendant les années 1940 Unilever poursuit son expansion sur le marché de l’alimentaire. De nouvelles entreprises proposant une gamme de produits différents sont acquises, et des ressources sont investies dans la recherche et le développement de nouveaux matériaux et techniques de production.

Événements majeurs

1941

Pendant le Blitz, le savon Lifebuoy fournit un service de lavage d’urgence aux londoniens. Des camionnettes Lifebuoy équipées de douches chaudes, de savon et de serviettes sillonnent les zones bombardées de la capitale pour offrir des équipements de lavage mobiles au combien nécessaires.

1943

Unilever devient l’actionnaire majoritaire de Frosted Foods qui détient Birds Eye et les droits britanniques sur un mode de conservation nouveau sur les marchés de masse - la congélation. Quelques années plus tard, la congélation connaîtra un regain de popularité en démontrant qu’il s’agit de la meilleure façon de conserver les aliments frais. Pendant la même période, Unilever acquiert Batchelor’s, qui se spécialise dans les légumes séchés et les produits en conserve.

1945

À la fin de la guerre, Unilever reprend le contrôle sur son réseau international même si elle reste coupée de l’Europe de l’Ouest et de la Chine. La décentralisation de l’entreprise qui était inévitable pendant la guerre se poursuit en tant que décision politique.

1946

Birds Eye lance les premiers pois surgelés au Royaume-Uni. À cette époque, la viande, le poisson, la crème glacée et les produits en conserve représentent 9 % du chiffre d’affaires total d’Unilever.

Aller en haut