Toggle Chercher

  1. Home
  2. ...
  3. Construire le futur
  4. La science du toucher

La science du toucher

Evitez le soleil

Si les facteurs génétiques influencent dans une certaine mesure la santé de notre peau, nous avons nous aussi notre rôle à jouer. Ainsi, l’exposition aux rayons UV est mauvaise pour la peau, car elle stimule la production de radicaux libres. Les radicaux libres endommagent le collagène, qui assure l’élasticité de la peau. Le stress ainsi que les substances nocives ne font qu’aggraver les choses et chargent l’ensemble du réseau de collagène, ce qui peut entraîner le relâchement et le vieillissement de la peau.

Le processus de vieillissement de la peau commence dès le plus jeune âge. Avec le vieillissement, l’épiderme (la couche supérieure de la peau) devient plus fin et perd de son élasticité. Sous cet épiderme se trouve une couche plus épaisse, constituée d’un réseau de collagène et de fibres d’élastine qui contribuent à maintenir la fermeté et la jeunesse de la peau.

Nouvelle technologie antivieillissement

Notre peau contient de nombreuses sortes de récepteurs nucléaires hormonaux qui régulent certains processus, tels le renouvellement de la peau et la production de collagène. Notre étude s’est notamment penchée sur la recherche de liaisons capables de s’attacher à l’un des gènes régulateurs et de pouvoir ainsi activer les récepteurs nucléaires hormonaux permettant de réguler la synthèse du collagène. En d’autres termes, une liaison réussie dans un produit de soin de la peau pourrait offrir une nouvelle possibilité de la renouveler, afin de la rendre plus ferme et d’estomper les rides.

La nature peut-elle nous aider ?

Les feuilles des plantes et la peau humaine présentent de nombreux points communs. Toutes deux sont constituées de tissus fins, fragiles et complexes, offrent une surface importante par rapport à leur volume et présentent une forte activité métabolique. Elles sont toutes deux fréquemment exposées aux rayons UV.

Contrairement à la peau humaine, les feuilles des plantes possèdent un puissant système de protection à base d’antioxydants, qui combattent l’excédent de radicaux libres libérés par le métabolisme et dont la production est simulée par les rayons UV. C’est ce qui nous a poussés à chercher des solutions consistant à reproduire ce processus végétal et à protéger ainsi notre peau contre le vieillissement.

La beauté vient de l’intérieur

La majorité des produits de soin actuellement disponibles n’agissent qu’à la surface de la peau. Bon nombre de composés potentiellement efficaces ne peuvent pas pénétrer par l’épiderme. Ils ne parviennent donc pas à atteindre les cellules responsables de la production du réseau de protéines essentiel à la structure de notre peau. Puisque la peau possède une bonne vascularisation, tout porte donc à croire que des composants actifs absorbés par le système digestif et le système sanguin puissent atteindre la peau de l’intérieur.

Aller en haut